Lettres à Anne

Au Sham's théâtre - Avignon 2019
Du 05 au 28 Juillet 2019 à 19h00                                  (relâches les 08, 15 & 22 Juillet)


« MON BONHEUR EST DE PENSER À TOI ET DE T’AIMER. COMMENT NE PAS T’AIMER DAVANTAGE. »

François a 46 ans quand il rencontre Anne, 19 ans, lors de vacances à Hossegor. Leur passion débute quand Anne monte à Paris pour ses études. De 1962 à 1995, il n’aura de cesse d’écrire à celle qu’il surnommera son « Animour », Anne.

C’est un beau roman, c’est une belle histoire, c’était sans doute un jour de chance, ils avaient le ciel à portée de main, et ils ne l’ont pas déçu. Lorsqu’ils se sont rencontrés pour la première fois, au début des années 1960, sur la plage estivale d’Hossegor, François avait 46 ans et Anne, 19. A part leur amour commun pour la littérature, ils ne se ressemblaient guère.

L’encore jeune socialiste Mitterrand avait déjà une partie de sa carrière derrière lui (il avait été douze fois ministre, il était sénateur de la Nièvre) ; la très jeune, ravissante et bourgeoise Mlle Pingeot avait toute sa vie devant elle. Lui avait une femme, Danielle Gouze, épousée en 1944, et deux fils adolescents, Jean-Christophe et Gilbert. Lorsqu’elle ne vivait pas chez ses parents, Anne logeait, était à Paris, dans un foyer de jeunes filles. 

Dans la première lettre qu’il lui envoie, le 19 octobre 1962, depuis le palais du Luxembourg, François Mitterrand s’engage à lui trouver le volume sur Socrate dont ils avaient parlé, un soir, à Hossegor. Suivront plus de 1200 autres lettres, que l’on découvre aujourd’hui avec stupéfaction.


Texte - François Mitterrand
Mise en scène - Frédéric FAGE

Jeu - Nathalie Savalli
Création Lumière - Olivier Oudiou
Voix off - Serge Barbuscia
Production - antisthène

Contacts

Chargée de production - Chloé Chevé-Melzer
Chargée de diffusion - Marie-Paule Anfosso
Attachée de presse - Dominique Lhotte

Réservation en ligne