Majorana 370

Au Théâtre de la Reine Blanche
Du 21 Janvier au 05 Avril 2020

Bords-plateau :
► Le samedi 25 janvier : rencontre avec Jacques Treiner, physicien 
(Sorbonne Université)
► Le jeudi 30 janvier : rencontre avec Jean-Noël Fuchs, physicien 
(Sorbonne Université et Paris-Saclay)
► Le samedi 08 février : rencontre avec Tristan Cren, physicien 
(Institut des NanoSciences de Paris, CNRS-Sorbonne Université)
► Le jeudi 02 avril : rencontre avec Étienne Klein (CEA), 
en partenariat avec la Société Française de Physique


L’énigmatique disparition, en mars 1938, du physicien italien de génie Ettore Majorana, a suscité bien des questionnements, d’autant plus que plusieurs articles spécialisés paraissent encore, chaque jour, sur les « quasi-particules » qui portent son nom, et qui pourraient avoir une importance dans la conception des ordinateurs quantiques.

La pièce retrace le parcours de ce personnage insaisissable, et tente d’éclairer les raisons de sa fuite. Sa destinée fait écho à celle de deux femmes du vingt-et-unième siècle, dont l’une prendra le vol MH370 de la Malaysian Airlines qui a lui aussi disparu.

Production : (RB|D) PRODUCTIONS
Coproduction : antisthène

Remerciements au chorégraphe Fabio Dolce

Texte - Florient Azoulay et Élisabeth Bouchaud

Mise en scène - Xavier Gallais

Assistante à la mise en scène - Sandrine Delsaux

Jeu - Manon Clavel, Sylvain Debry, Mégane Ferrat, Benjamin Gazzeri Guillet, Jean-Baptiste Le Vaillant, Marie-Christine Letort, Alexandre Manbon, Simon Rembado

Scénographie - Luca Antonucci

Création musicale - Olivier Innocenti

Création sonore - Florent Dalmas

Création lumières - Matthieu Ferry

Costumes - Delphine Treanton