Joie

Les 24, 25, 26, 27 et 28 octobre 2018, à 19h au théâtre de la Reine Blanche

Comment continuer à vivre puisque les gens meurent ? 

JOIE parle de ce chambardement, de cette ineptie inhérente à la vie. Elle, c’est son premier enterrement, et les choses lui semblent terriblement normales. Elle doit faire les gestes prévus pour l’occasion. Elle doit se tenir bien droite. Mais à l'intérieur d’elle tout se dérobe. Il pleut dans son corps comme il pleut dans le cimetière. Tout dégouline. Et dans le même temps, le sentiment d’exister la brûle, il est criant dans la lumière glacée de la mort.


Beaucoup de questions. Une armée de questions s’active en elle.  


Est-ce que c’est si normal que les gens meurent et qu’on les enferme dans des boites ?  

Est-ce que c’est si normal d’être seul alors qu’on voudrait être aimé ?  

Pourquoi on ne fait plus de slows ? 

Pourquoi grandir ce serait accepter de mourir ?  

Pourquoi il faut attendre d'être mort pour être couvert de fleurs ?


Texte, jeu et mise en scène : Anna Bouguereau

Regard extérieur : Jean-Baptiste Tur et Alice Vannier

création lumière: Xavier Duthu

durée: 1h

production: antisthène

Contact production : gentiane@antisthene.com